Ralph Lavital : Que la fête commence !

Le guitariste Ralph Lavital publie Carnaval, un premier album aux harmonies subtiles et aux dialogues denses, joyeux et dansants.

Ingrid Merckx  • 14 juin 2017 abonné·es
Ralph Lavital : Que la fête commence !
© photo : Arthur Wollenweber

Laurent Coq lui a dit qu’il fallait tout faire « avec le plus d’amour possible, surtout quand on joue. Pour que, le jour où on se retourne, on soit content de tout ce qu’on a fait ». Ralph Lavital éprouve une admiration et une affection touchantes pour le pianiste qui fut son professeur de composition à l’Edim, école de musiques actuelles (Cachan), et qui est devenu son « mentor ». Il prononce le mot sans hésitation, avec élan même, en cette veille de présentation au Sunset de son premier album sous son nom : Carnaval.

« Laurent Coq m’a beaucoup appris, professionnellement et dans la vie. C’est important dans ce métier d’avoir des gens pour nous guider. » Une histoire de compagnonnage, comme on le dit dans l’artisanat. « Un grand frère, poursuit l’élève, qui a continué à jouer avec son professeur au sortir de l’école, il y a six ou sept ans. Il m’a transmis la méthode, la rigueur et une certaine façon d’aborder la mélodie, d’écrire les thèmes en s’ancrant sur les intervalles, mais de manière toujours chantante. On s’est tout de suite entendus musicalement. On a joué en duo, puis

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 5 minutes