Dossier : La meilleure façon de marcher, c'est encore la nôtre

David Le Breton : « Une sensualité propice à la pensée »

Pour David Le Breton, spécialiste des mises en jeu du corps, marcher est bien plus qu’un exercice physique : un principe anthropologique propre à enclencher des mutations vitales.

On se gardera de voir dans ses propos sur la marche l’éloge d’un saint remède qu’on aurait découvert devant sa porte, une panacée ultra-simple contre les maux du monde. Le panégyrique que développe David Le Breton découle de l’expérience personnelle d’un adepte de la marche et d’une réflexion fouillée sur une activité faussement triviale qui nous ramène aux fondamentaux de notre humanité ainsi qu’à ses valeurs communes. Et les vertus individuelles de cette pratique se répercutent sur les défis collectifs,…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le casse-tête catalan

Monde par

 lire   partager

Articles récents