Le français, langue solidaire

Marion, en master 2 à Paris-IV, accompagne Aya et Moumin dans l’étape cruciale de l’apprentissage de la langue. Rencontre.

Q u’est-ce que ça veut dire, “se serrer les coudes” ? » Marion suspend son feutre à quelques centimètres du tableau, ancre son regard dans celui des deux jeunes assis aux tables en face d’elle. « C’est une expression très utilisée en français. Ça veut dire s’aider les uns les autres. D’accord ? » Elle ponctue chacune de ses explications par un « oui ? » ou un « d’accord ? », histoire de s’assurer qu’on la suit bien. Elle écrit l’expression au tableau. Moumin hoche la tête. Aya, elle, prend note…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents