5 exemples de ce que le Ceta va permettre

Que permettra vraiment le Ceta ? Voici cinq possibilités ouvertes de ce que l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, qui entre provisoirement en application ce 21 septembre.

Erwan Manac'h  • 20 septembre 2017 abonné·es
5 exemples de ce que le Ceta va permettre
© photo : ANDREAS SOLARO/AFP

Alors que l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada entre provisoirement en application ce 21 septembre, voici cinq exemples (à peine) imaginaires de ce qu’il est susceptible de permettre.

Les droits de douane

Depuis que le Ceta a supprimé les droits de douane sur les denrées alimentaires, les produits issus des fermes-usines canadiennes ont inondé le marché européen. En réaction, un syndicat agricole finance une enquête vétérinaire indépendante sur 2 000 produits importés du Canada. Surprise : dans les cales de porte-conteneurs, la mission déniche des saumons génétiquement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 6 minutes