États-Unis : Les nouvelles lignes de fracture

Les événements de Charlottesville ont réveillé les tensions autour du souvenir de l’esclavage et de la guerre civile. Mais, aujourd’hui, les clivages sont davantage éducatifs que géographiques.

Alexis Buisson  • 6 septembre 2017 abonné·es
États-Unis : Les nouvelles lignes de fracture
© photo : Jonathan Bachman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

T rump se dirige-t-il vers une nouvelle sorte de guerre civile ? », se demandait en août le très sérieux New Yorker. Quelques jours plus tôt, un rassemblement sans précédent de plusieurs groupes d’extrême droite à Charlottesville – venus dans cette paisible ville universitaire de Virginie protester contre le déboulonnage d’une statue du général sudiste Robert E. Lee – causait la mort d’une contre-manifestante, renversée par une voiture conduite par un néonazi qui avait foncé sur une foule d’opposants.

Loin de tenter de calmer les esprits et de dénoncer clairement ces groupes, Donald Trump a mis le feu aux poudres en déclarant que les violences provenaient de « plusieurs côtés » et qu’il y avait

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)