Extension des contrôles au faciès

En fait de démocratie, M. Macron veut une Europe cadenassée à double tour.

Monsieur Macron, président de la République française, a fait l’autre jour – c’était le 7 septembre –, depuis Athènes (Grèce), où M. Tsipras – qui fut naguère, t’en souvient-il, de gauche pendant quelques heures – lui a distribué force accolades, un magnifique « discours sur la démocratie européenne », qu’il a ensuite mis sur Twitter. (Car M. Macron est ainsi constitué qu’il ne déteste point donner un peu d’écho à ses activités – sauf bien sûr lorsqu’il se laisse déborder par son mépris de classe et lâche,…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents