Pablo Iglesias : la caresse et la claque

Le leader de Podemos, en Espagne, a cassé les codes de la communication politique et imprime un style populiste entre séduction et impertinence, différent de celui de Jean-Luc Mélenchon.

Mehdi Boudarene  • 13 septembre 2017 abonné·es
Pablo Iglesias : la caresse et la claque
© photo : GERARD JULIEN/AFP

Pablo Iglesias, c’est d’abord une queue-de-cheval. Cet élément esthétique semble négligeable ? Il ne l’est pas : lors des élections européennes de 2014, le parti avait fait imprimer des bulletins ornés du plus célèbre attribut capillaire d’Espagne. Tout un programme ! Il faut dire que la construction médiatique du personnage Iglesias, qui a fait une irruption remarquée sur les plateaux de télévision lors de la genèse de Podemos, avant 2014, est une pièce fondamentale du puzzle imaginé, théorisé et mis en pratique par les fondateurs du parti anti-austérité espagnol.

« Pour nous, c’était une question cruciale : nous étions parvenus à la conclusion que les médias, en particulier les talk-shows politiques, étaient un instrument essentiel pour générer un imaginaire. Nous avons compris que notre manière de nous exprimer à l’université, lors de séminaires par exemple, était très éloignée

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 5 minutes

Pour aller plus loin…

Écologie : le bilan noir de l’extrême droite au pouvoir
Bilan 7 juin 2023 abonné·es

Écologie : le bilan noir de l’extrême droite au pouvoir

Dans les pays où l’extrême droite est au pouvoir, l’environnement est loin d’être une priorité politique. Pire, les décisions prises aggravent la crise climatique. Preuve par l’exemple sur trois continents.
Par Rose-Amélie Bécel
« Le RN est dans un greenwashing nationaliste » 
Entretien 7 juin 2023 abonné·es

« Le RN est dans un greenwashing nationaliste » 

Le terme « écofascisme » est de plus en plus mis en avant médiatiquement, sans qu’on sache forcément à quoi il correspond ou comment l’utiliser. Deux auteurs de livres sur cette question reviennent sur un concept complexe, ses risques et les moyens d’éviter d’opérer de dangereux glissements.
Par Daphné Deschamps
Cinquante nuances de vert-brun
Enquête 7 juin 2023 abonné·es

Cinquante nuances de vert-brun

Les extrêmes droites françaises sont protéiformes, leur rapport à l’écologie l’est tout autant. Retour sur des courants complexes, des plus électoralistes aux plus radicaux, entre écologisation de l’extrême droite et fascisation de l’écologie.
Par Daphné Deschamps
Sénatoriales : à gauche, l’union au petit trot
Élections 5 juin 2023

Sénatoriales : à gauche, l’union au petit trot

Lors des élections de 2017, la gauche n’avait fait l’union que dans deux départements. Six ans après, le 24 septembre, elle a l’occasion de renforcer ses troupes à la Chambre haute. Pourquoi ne pas partir ensemble ? Les discussions et les négociations ne sont pas toujours faciles, mais aucune porte n’est fermée.
Par Louis Heinrich