La France insoumise tente de mobiliser les étudiants

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon se tourne vers les jeunes, conscient de leur potentiel en termes de mobilisation politique.

Malika Butzbach  • 12 octobre 2017 abonné·es
La France insoumise tente de mobiliser les étudiants
© Photo : ALAIN JOCARD / AFP

Sur la pelouse de « Nanterre la Rouge », les étudiants prennent le soleil durant la pause du midi, la chanson « Antisocial » de Trust en fond sonore. Ce lundi 9 septembre, les députés France insoumise Danièle Obono et Éric Coquerel sont attendus sur le campus. Une prise de parole organisée par le groupe d'appui du mouvement sur l'université. Le jour même, Jean Luc Mélenchon appelait les étudiants à se mobiliser. « Et maintenant, il faut que les facs se bougent », écrivait le leader de France insoumise sur son blog.

https://twitter.com/Action_Insoumis/status/916321287076753409?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E916321287076753409%7Ctwgr%5E98153df292c93a84127fe9e5494e47378c380951%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.politis.fr%2Farticles%2F2017%2F10%2Fla-france-insoumise-tente-de-mobiliser-les-etudiants-37744%2F Stratégie politique

Difficile d'ignorer les efforts du mouvement d'opposition pour séduire les étudiants. Un tract à leur attention, intitulé « 10 raisons de se mobiliser contre la bande à Macron », a été imprimé en 500 000 exemplaires et distribué aux abords des universités. « Mélenchon est arrivé en tête chez les 18-24 ans à la présidentielle. C’est une classe d’âge qui se reconnaît largement dans la FI », affirme Manuel Bompard, défendant la légitimité du mouvement à venir parler aux étudiants et jeunes travailleurs.

Mais l'opposition est aussi consciente de ce que peut amener la mobilisation de cette

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)