Culture : « La réforme envisagée est absurde »

L’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti estime que les propositions du CAP 2022 appauvriront le secteur culturel.

L’ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, n’avait pas connaissance des travaux qui se préparaient au ministère avant qu’ils ne fuitent dans la presse. Hormis certaines propositions qui sont de « vieilles rengaines », elle découvre des projets trahissant une grande méconnaissance du secteur. Les contributions au CAP 2022 en matière de culture laissent présager des décisions lourdes de conséquences, comme la limitation des archives nationales et un appauvrissement du tissu créatif. Certaines des…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents