Horreur ! Des paradis fiscaux !

Les Paradise Papers mettent à nu un système connu de longue date et bénéficiant de solides appuis. Au-delà des bonnes intentions et des indignations de façade, comment lutter vraiment ?

Quelle bombe ! L’énorme vague de révélations dite « Paradise Papers », brillamment orchestrée par 96 médias internationaux, ne nous apprend certes pas grand-chose des ficelles des milliardaires et des multinationales pour échapper à l’impôt : les redevances fantasques que les entreprises se facturent à elles-mêmes pour l’utilisation de leurs propres nom, brevets ou logos domiciliés dans des paradis fiscaux, ou les yachts détenus par des sociétés prête-nom sises dans des zones à la fiscalité quasi nulle…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.