Eugene Richards : Dans les marges de l’Amérique

La Grande Arche du photojournalisme présente une rétrospective Eugene Richards, fixant trois décennies d’une humanité en souffrance.

Dans la communauté noire de Mount Calver, dans l’Arkansas, le pasteur d’une église baptiste maintient droite une croix en carton, encadré par deux hommes aveugles, le corps partagé entre l’ombre et la lumière, sous un auvent. À New York, un couple d’aveugles, là encore, est saisi en gros plan, des larmes perlant sur leur visage. Dans la cour de promenade d’un hôpital psychiatrique pénitentiaire de l’Ohio, intégré à un programme de zoothérapie, un chevreuil trottine à côté d’un prisonnier qui se fait…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents