Dossier : Ils inventent une autre économie

Objecteur de conscience numérique

Selon Pierre-Yves Gosset, le mouvement autour de la culture du logiciel libre participe d’une logique solidaire de biens communs.

Avec son badge doré autour du cou, Pierre-Yves Gosset est inscrit au Paris Open Source Summit comme « VIP-Conférencier ». Le délégué général de Framasoft, l’association française qui promeut la culture du logiciel libre depuis 2001, doit présenter devant une foule d’entrepreneurs une initiative lancée en octobre 2016 et appelée « Chatons », pour Collectif d’hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires. Des mots qui détonnent parmi ceux des autres participants, comme la Société…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents