« Fake news » : Vrais maux, faux remèdes

Le 3 janvier, Emmanuel Macron a dit envisager un projet de loi pour lutter contre les « fausses nouvelles » sur le Net. Mais ses contours sont pour le moins flous.

Pour ses vœux à la presse, le 3 janvier, Emmanuel Macron a annoncé son intention de présenter, d’ici à l’an prochain, un projet de loi pour lutter contre les « fake news » qui pullulent sur le Net. En cas de propagation de « fausse nouvelle », chacun, a-t-il dit, pourra « saisir le juge dans une action en référé [en urgence, NDLR], [afin de] supprimer le contenu, de déférencer le site, […] voire de bloquer l’accès au site Internet ». Et son porte-parole, Benjamin Griveaux, de préciser que le chef de l’État…

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents