Mathieu Gallet condamné

Condamné pour favoritisme, le patron de Radio France va faire appel.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le parquet de Créteil avait requis dix-huit mois de prison avec sursis et 40 000 euros d’amende. Finalement, Mathieu Gallet a été condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour avoir favorisé certaines sociétés, auxquelles l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a versé plus de 400 000 euros, quand l’actuel patron de Radio France était à la tête de l'établissement public, entre 2010 et 2014. Mathieu Gallet a annoncé faire appel.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents