Mathieu Gallet condamné

Condamné pour favoritisme, le patron de Radio France va faire appel.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le parquet de Créteil avait requis dix-huit mois de prison avec sursis et 40 000 euros d’amende. Finalement, Mathieu Gallet a été condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour avoir favorisé certaines sociétés, auxquelles l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a versé plus de 400 000 euros, quand l’actuel patron de Radio France était à la tête de l'établissement public, entre 2010 et 2014. Mathieu Gallet a annoncé faire appel.


Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.