Dossier : Trump : Comment il a réveillé la gauche

« The Donald » contre Trump

Pendant sa première année de mandat, le Président a au moins réussi un exploit : il a donné naissance à une nouvelle opposition et dopé l’action des mouvements citoyens.

À Washington, en prêtant serment lors de son entrée en fonction sur le parvis du Capitole, le 20 janvier 2016, Donald Trump était loin de se douter qu’un an plus tard il aurait à se défendre sur sa santé mentale, lors de l’examen médical officiel auquel se prêtent les chefs d’État. La raison : la parution du brûlot du journaliste Michael Wolff, Fire and Fury, qui décrit les coulisses du pouvoir sous Donald Trump. Un président méprisé par ses plus proches collaborateurs, incapable de se concentrer ou…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents