« À la trace » : Le mal des mères

Anne Théron et Alexandra Badea abordent la question de la maternité dans À la trace, un passionnant polar au féminin.

Anaïs Heluin  • 28 février 2018 abonné·es
« À la trace » : Le mal des mères
© Jean-louis fernandez

Si le règne des pères présente des signes d’effritement, qu’en est-il de la mère ? Après avoir travaillé sur le désir féminin à partir de Choderlos de Laclos dans Ne me touchez pas (2015), Anne Théron, artiste associée au Théâtre national de Strasbourg, décide de mener l’enquête. Mais, pour une fois, pas seule : avec l’auteure Alexandra Badea, connue pour ses

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes