À l’ouest d’Eden

Avec Prière pour ceux qui ne sont rien, Jerry Wilson raconte le quotidien des sans-abri de Boise, dans l’Idaho. Un récit sans compromis.

Lorsqu’il évoque Prière pour ceux qui ne sont rien, son premier livre, paru aux États-Unis en 2015 dans une relative confidentialité, Jerry Wilson parle toujours de ses protagonistes au passé. Série de récits courts, de nouvelles rassemblées par une unité de lieu, les parcs de Boise, la capitale de l’Idaho, dans l’Ouest états-unien, et par une troupe de personnages que l’on retrouve d’un texte à l’autre et dont on suit le quotidien, l’ouvrage est le portrait choral de groupes de sans-abri que Wilson a…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Éloge de l’intersectionnalité

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.