Accords commerciaux : « On ne pourra plus revenir en arrière »

L’Europe vient de conclure un accord de libre-échange avec le Japon et s’apprête à en signer un autre en Amérique latine. Un risque majeur pour l’environnement, selon Samuel Leré.

Dans le secret le plus complet, la Commission européenne s’apprête à conclure une pluie de traités de libre-échange. La gigantesque zone de libre-échange sur le point d’être entérinée avec le Japon soulève d’énormes inquiétudes. À l’instar du Ceta, appliqué depuis septembre avec le Canada. La Fondation pour la nature et l’homme, ex-« Fondation Nicolas Hulot », dénonce cette surenchère et exhorte le gouvernement de joindre les actes à la parole. La Commission européenne a conclu en décembre un accord avec…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents