Dossier : Russie : Ils osent résister à Poutine

En Russie, les ONG, « agents de l’étranger »

Depuis 2012, une loi spécifique vise à étouffer les associations russes. Un « rouleau compresseur » dont a notamment été victime l’Alliance des femmes du Don. Témoignage.

Plus de cinq ans ont passé depuis l’entrée en vigueur de la loi relative aux « agents de l’étranger ». Selon ce texte, toute « organisation non commerciale » recevant, même partiellement, des financements étrangers et exerçant des « activités politiques » doit être inscrite sur un registre spécifique. Et, en conséquence, rendre des comptes toujours plus régulièrement. Selon Amnesty International, 148 ONG ont ainsi été enregistrées, et 27 d’entre elles ont dû cesser leurs activités. Pour les organisations…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.