Dossier : Notre-Dame-des-Landes : Pourquoi la ZAD doit vivre

Notre-Dame-des-Landes : Qui aura le droit de rester ?

Les négociations avec l’État ont débuté mais s’annoncent longues et périlleuses, alors que plane la menace des expulsions.

Dialoguer et privilégier l’agriculture. Voici le double sésame trouvé par le gouvernement pour apparaître comme le sauveur du bocage de Notre-Dame-des-Landes. « Je suis là pour tendre la main à des personnes parfois en situation d’illégalité, mais qui ont envie de revenir dans l’État de droit par l’agriculture », a lancé Sébastien Lecornu, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, lors de son exercice de communication. Un premier comité de pilotage s’est réuni le 19 mars autour de la…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents