Yémen : Conflit sans fin et crise humanitaire

Alors que les bombes saoudiennes et le blocus font des milliers de victimes, quelle réaction de la communauté internationale ?

En mars 2015, une coalition militaire emmenée par l’Arabie saoudite lançait ses premières frappes au Yémen contre l’alliance des rebelles houthis. Trois ans plus tard, le pays sombre dans l’une des plus grandes crises humanitaires du globe et la fin des combats semble toujours illusoire. Car, à mesure que le conflit s’éternise, il se complexifie. « La dynamique de guerre fait surgir de nouveaux acteurs qui luttent pour leur part de pouvoir », souligne Franck Mermier, directeur de recherche au CNRS et…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.