De plus en plus d’enfants migrants enfermés

En dépit des conventions internationales, le placement de familles en rétention s’est accéléré depuis l’élection de Macron.

Ingrid Merckx  • 18 avril 2018 abonné·es
De plus en plus d’enfants migrants enfermés
© photo : JEFF PACHOUD / AFP

Plus aucun enfant en rétention. C’était un engagement pris par François Hollande dans une lettre au Réseau éducation sans frontières le 20 février 2012. Un mois auparavant, la Cour européenne des droits de l’homme avait condamné la France (« arrêt Popov ») en jugeant que le placement de deux enfants (5 mois et 3 ans) dans un centre de rétention administrative (CRA) pendant quinze jours avec leurs parents violait la Convention européenne des droits de l’homme.

Le nombre d’enfants placés en rétention a baissé au début du quinquennat Hollande, _« mais

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes