Les enseignants aussi rejettent Parcoursup

Les professeurs ne croient ni en la faisabilité ni en la philosophie du nouveau système de sélection des étudiants.

I l ne faut pas gâcher les chances des étudiants qui ont travaillé toute l’année », plaide le président de Paris-X Nanterre, Jean-François Balaudé, le 19 avril, sous les huées des quelque 1 500 étudiants réunis en assemblée générale sous un soleil de plomb. « Vous êtes supposé être notre représentant, et vous ne faites rien pour nous », l’interpelle Victor Violier, désigné pour rendre compte aux étudiants du bilan de l’assemblée générale du personnel, qui s’est tenue le matin même. Si les professeurs et…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’État »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents