Lisa Spada : Fenêtre sur soul

La très talentueuse chanteuse Lisa Spada fait peau neuve au Sunside à Paris avec un nouveau groupe et de nouvelles compositions.

Lisa Spada est une figure méconnue de la scène musicale française. Incontournable pour qui s’intéresse à la soul, force créatrice d’une scène collective d’où ont émergé des talents, elle est trop longtemps restée dans l’ombre. Pourtant, beaucoup, chez elle, justifierait qu’elle soit inscrite en tête de liste des meilleurs festivals.

Lisa Spada fait preuve d’une maîtrise bluffante des registres de sa voix, d’un talent d’interprétation subtil au service des morceaux, où les envolées virtuoses bien réelles restent contenues dans une retenue pudique. Chanteuse éclectique, elle malaxe les influences, jazz, hip-hop, électro, mais reste ancrée dans la soul, une musique dont elle a intégré les profondeurs et analysé les dimensions sociales et culturelles.

Lisa Spada associe son amour de la musique à une compilation enregistrée par son père alors qu’elle avait 8 ans : Mavis Staples, Otis Redding, Sam Cooke et celle qui deviendra son idole, Aretha Franklin. Son père a du goût. La jeune Lisa chante avec application, reproduit les mélodies, les partitions des choristes d’abord, consciente de la perfection technique nécessaire pour livrer une interprétation soul sentie. « Je comprends qu’il se passe quelque chose quand je chante, se souvient-elle, et que peut-être je pourrais faire de la musique. »

Il reste 78% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents