Dossier : Macron, un an : La droite parallèle

Médias : Leur plus belle histoire d’amour, c’est lui

Presse écrite, service public, chaînes d’infos en continu : florilège d’un traitement médiatique trempé d’admiration béate.

En campagne, il était le candidat des médias. Élu, Emmanuel Macron est devenu le président des médias. Entre clichés, superficialité, coups de communication efficaces, mots enthousiastes et regards émerveillés. Jusqu’à parfois friser le ridicule. Fin 2017, VSD, qui dressait un bilan présidentiel au bout de seulement six mois, donnait le ton avec ses dix pages dites « intimes », nourries de photos : « Emmanuel et ­Brigitte Macron incarnent une transgression, une fraîcheur, une modernité et une liberté que…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents