Un emploi, c’est aussi un travail

On ne peut pas résoudre la pénurie d’emplois en faisant l’impasse sur la dimension qualitative du travail.

Thomas Coutrot  • 23 mai 2018 abonné·es
Un emploi, c’est aussi un travail
© Bernie SandersnRON SACHS / Consolidated News Photos / DPA

Puisqu’il y a 5 millions de demandeurs d’emploi, pourquoi ne pas les recruter pour renforcer les services publics ? Le projet d’« État employeur en dernier ressort » (EEDR) de l’économiste Hyman Minsky, repris par Bernie Sanders ou par la France insoumise, paraît frappé au coin du bon sens <

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes