Guillaume Meurice : Itinéraire d’un naufragé volontaire

Avec Cosme, Guillaume Meurice dresse le portrait tendre d’un rimbaldien insolent.

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles/Je dirai quelque jour vos naissances latentes/A, noir corset velu des mouches éclatantes/Qui bombinent autour des puanteurs cruelles »… C’est peu dire que ces vers du poème énigmatique de Rimbaud taraudent depuis plus d’un siècle (le 5 octobre 1883 exactement) lettrés, thésards, scientifiques, linguistes, illuminés notoires et chercheurs illustres. Toujours s’enfonçant dans la mistoufle des abîmes de perplexité. Combien de théories échafaudées aussi pour donner un sens à ce coloriage de mots ? Il revient à Cosme Olvera de trouver les clés de ce cryptage. Qui donc ? Cosme. Qui ne vient pas du sérail, lui-même inscrit dans le processus de création (ceci expliquant peut-être cela), passionné par le verbe, parce qu’il sauve des embrouilles, caressant le sonnet, amateur de parties d’échecs étirées jusqu’au bout de la nuit. 

À lire aussi >> Politis 1448, avec Guillaume Meurice rédac' chef invité

Né à Bayonne, fils d’immigrés espagnols chez qui « les fins de mois débutent relativement tôt », Cosme est un garçon qui a tôt pigé « la violence sociale, l’exclusion ». D’abord jeune branleur et footeux, « apprenti insolent », puis fière et braillarde petite frappe, grand seigneur et paumé, écumant la banlieue, avec ses cent métiers, cent misères, l’intérim et le toutim. Brillant autodidacte, fin lecteur, nourri des Rois maudits, de Conan Doyle, de García Márquez, de Michaux, et de Lautréamont, l’intelligence pure accrochée aux basques, celle qui permet un coup d’avance.

Il reste 42% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents