Le juteux business des données personnelles

Le profilage de plus en plus précis des consommateurs, par le traçage de leurs faits et gestes en ligne comme dans la vraie vie, est en passe de métamorphoser notre économie.

Erwan Manac'h  • 13 juin 2018 abonné·es
Le juteux business des données personnelles
© photo : T2 Images/AFP

Nous le savons désormais sans trop y prêter attention, chacun de nos mouvements sur Internet est enregistré, décrypté et compilé dans d’immenses bases de données. Pour le reste, le commun des mortels ignore à peu près tout. Que valent ces données ? Qui s’y intéresse ? Pour quel usage ? Est-ce finalement problématique, pour un quidam qui n’a rien à cacher et très peu à dépenser ?

Première réponse : nos données personnelles représentent, selon le cabinet IDC, un marché de 60 milliards d’euros en 2016, qui devrait croître d’un tiers d’ici à 2020. Et leur valorisation pourrait générer, indirectement, une richesse cinq fois plus importante. Le big data est donc devenu une nouvelle obsession dans la plupart des entreprises. Où la multiplication des appareils connectés et des outils numériques

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)