Nicolas Moreaux : Voyage en pérennité

Un troisième album en tant que leader de Nicolas Moreaux, qui confirme sa propension aux grands espaces.

En ces temps de crispation, la musique de ce contrebassiste surdoué rassérène, avec une douceur efficiente, une vigueur élémentaire. Far Horizons, enregistré avec un sextet unanimement investi dans chaque repli de ce répertoire original, propulse l’auditeur sur des terres magnétiques. Que l’on connaisse ou non les références de Nicolas Moreaux, il se dégage de sa musique une invitation familière au partage des sens, à la contemplation sincère, lucide et sensible.

Il reste 77% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents