[POLITIS 30 ANS] 8 juin 2000 : Constant argent

En 2018, Politis revisite chaque semaine l’une des couvertures de ses trente années d’existence.

Politis  • 6 juin 2018
Partager :
[POLITIS 30 ANS] 8 juin 2000 : Constant argent

On parlait encore en francs, mais les chiffres donnaient déjà le tournis. À l’occasion du championnat d’Europe des nations, disputé aux Pays-Bas et en Belgique, Politis publiait, le 8 juin 2000, un dossier conséquent sur les dérives du football emporté par l’ultralibéralisme et les lois du marché.

Nicolas Anelka, acheté par Arsenal 4 millions de francs au PSG, était alors revendu 220 millions au Real de Madrid. Manchester United connaissait le chiffre d’affaires le plus important (887 millions de francs), devant le Real, le Bayern de Munich et la Juventus de Turin. Le PSG ne pointait qu’à la quinzième place !

Marc Barreaud, historien, s’interrogeait : « Il y a d’abord la mainmise de la télé sur le sport en général et le foot en particulier. On peut se demander si ce ne sont pas les télés qui dirigent le football. » On ne se pose plus la question aujourd’hui, au moment où les droits télé, pour seulement le championnat de foot français, ont passé le cap du milliard… d’euros !

À lire aussi >> Politis fête ses 30 ans !

© Politis
Médias
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don