Dossier : L'héritage toxique : Enquête sur la dépollution industrielle

Pollution industrielle : L’héritage toxique

Plomb, mercure, cadmium, trichloréthylène… dans les villes en expansion, des monstres du passé ressurgissent.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


L’activité industrielle du XXe siècle s’est infiltrée dans les sols. Aujourd’hui, les usines ferment, et dans les friches, convoitées par les villes en expansion, des monstres du passé ressurgissent. Plomb, mercure, cadmium, trichloréthylène… se répandent dans l’air, l’eau, les jardins et les corps humains. Les générations futures nous accuseront. La prise de conscience, les maladies et les affaires judiciaires se heurtent à des murs de négligence, d’incompétence, voire de malveillance. S’ouvre un immense chantier, pour réparer
ce qui a été contaminé.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents