Quel automne pour le printemps social ?

Fragilisées par l’échec des mouvements SNCF et étudiant, les organisations politiques et syndicales doivent repenser leur stratégie pour répondre à un pouvoir inflexible et à une base en partie radicalisée.

Erwan Manac'h  • 18 juillet 2018 abonné·es
Quel automne pour le printemps social ?
© photo : La « marée populaire » du 26 mai 2018, à Paris.crédit : David Seyer/CrowdSpark/AFP

Beaucoup espéraient l’avènement d’un nouveau Mai 68 pour stopper le train des réformes libérales d’Emmanuel Macron. Le « printemps social » aura finalement accouché d’un mouvement double, étendu dans les universités et historiquement long à la SNCF, mais incapable d’additionner les colères et de peser sur le gouvernement.

Emmanuel Macron, attentif aux signes de fragilité de sa courbe sondagière, tente de se montrer un peu plus à l’écoute des syndicats, qu’il a reçus mardi 17 juillet à l’Élysée. Il entend leur redemander de négocier une évolution de l’assurance chômage (contrats courts, cumul emploi-chômage) à la rentrée. L’agenda social reste donc chargé et la méthode inchangée : avancer sans tenir compte des mobilisations.

Mais le paysage s’est transformé en ce début d’été : huit syndicats et organisations patronales se sont réunis le 11 juillet pour tenter d’établir leur propre calendrier ; le patronat a un nouveau représentant ; la CFDT montre des signes de lassitude dans le dialogue avec le gouvernement, s’estimant peu écoutée ; Force ouvrière s’est donné un nouveau chef, Pascal Pavageau, en rupture avec la stratégie conciliatrice de son prédécesseur : le syndicat prépare déjà une mobilisation interprofessionnelle qui pourrait aller jusqu’à un appel à la grève, fin septembre. Reste à tirer le bilan d’un printemps agité, qui a montré sous un jour nouveau la profonde crise qui traverse les syndicats et toutes les organisations de la gauche, et fait apparaître des préoccupations nouvelles.

« Réimplanter le syndicalisme »

Karl Ghazi Secrétaire de la CGT commerce de Paris, membre de l’intersyndicale Clic-P

Le pouvoir a une lecture assez juste des rapports de force actuels et, depuis la bataille contre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

Ce que le 49.3 fait à la jeunesse
Enquête • 28 mars 2023

Ce que le 49.3 fait à la jeunesse

Véritable point de bascule, ce nouveau passage en force a propulsé plus encore les jeunes générations dans la mobilisation, rejetant un avenir précaire imposé par cet article jugé « antidémocratique » par les opposants à la réforme des retraites.
Par Hugo Boursier
Immigration : les associations maintiennent la pression contre la loi « Darmanin »
Migrants • 27 mars 2023

Immigration : les associations maintiennent la pression contre la loi « Darmanin »

Contexte social oblige, le gouvernement a repoussé l’examen du projet de loi asile et immigration, qui devait débuter le 28 mars au Sénat. Son contenu sera découpé en plusieurs textes présentés ultérieurement. Collectifs et associations maintiennent les mobilisations.
Par Lily Chavance
Retraites : la rue s’embrase contre Macron le pyromane
Mobilisation • 24 mars 2023

Retraites : la rue s’embrase contre Macron le pyromane

La 9e journée de mobilisation contre la réforme des retraites a été spectaculaire partout en France, avec des cortèges massifs et de nombreuses violences sur tout le territoire. La faute à un président de la République qui cristallise désormais toutes les colères.
Par Pierre Jequier-Zalc
Avec Arnaud Rousseau, un mélange des genres à la tête de la FNSEA
Agriculture • 24 mars 2023

Avec Arnaud Rousseau, un mélange des genres à la tête de la FNSEA

Seul candidat à la succession de Christiane Lambert, le président du groupe Avril, géant des huiles et protéines végétales, prendra la tête du premier syndicat agricole le 28 mars. Un cumul de fonctions qui interroge et laisse présager une vision de l’agriculture toujours plus industrialisée.
Par Pauline Gensel