« Soupirs de bêtes en rut », de Fred Léal : Cuisiner l’hippopotame et autres bizarreries

Dans Soupirs de bêtes en rut, Fred Léal emprunte des textes sans vocation littéraire pour les faire résonner autrement.

Voici un drôle d’objet dont la constitution est précisée dans un post-scriptum : « Ceci est un livre, y affirme Fred Léal. Un livre de lecteur. Un livre (presque) uniquement composé de ready-made : textes et photos défraîchis glanés dans mes lieux de prédilection : poubelles, marchés aux puces, allées désertées des bibliothèques ou franges (non moins terreuses) du web, etc. » Pour qui connaît la démarche de Fred Léal – et nous suivons ici son parcours littéraire depuis longtemps, car il est passionnant –,…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents