Uri Avnery, une grande voix de courage et de lucidité

Le journaliste et militant pacifiste israélien, défenseur d’une solution à deux États, portait en lui toute l’histoire de son pays.

Jusqu’au bout Uri Avnery aura tenté d’instiller de l’intelligence dans une politique israélienne qui en manque si cruellement. Dans un article du 21 juillet publié sur son site, Gush Shalom, il suggérait d’abolir le blocus qui étouffe Gaza. Il préconisait que l’on construise « un vrai port à Gaza ville » ainsi qu’un aéroport, et que l’on permette « un libre-échange sous une sorte d’inspection militaire », autorisant les travailleurs à « trouver un emploi en Israël ». Il rêvait que l’on fasse de Gaza « une autre Singapour ». Délire idéaliste ? Oui, si l’on compare ce programme à la politique du gouvernement Netanyahou, qui fait tirer sur les manifestations pacifiques. Non, si l’on veut bien s’élever au niveau de l’histoire.

Il reste 74% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents