À l’écoute du monde

Jusqu’au 28 octobre, dans trois salles parisiennes, Worldstock invite à parcourir la planète en musique(s). Une magnifique diversité.

Jérôme Provençal  • 24 octobre 2018 abonné·es
À l’écoute du monde
Photo : L’électro-orientalisme du duo palestinien Zenobia promet une transe à la Gaîté lyrique, le 27 octobre.
© zenobia

Ouvert à toutes les musiques venues d’ailleurs, le festival World­stock balaie les langueurs de l’automne en faisant souffler un salutaire vent de diversité. Il y a près de cinquante ans, en août 1969, son légendaire presque homonyme Woodstock promettait à ses participants _« trois jours de paix et de combats ». De son côté, gagnant en ampleur chaque année, Worldstock – créé en 2013 – propose désormais une pleine

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 3 minutes