Smic, CSG… gare à l’enfumage

Macron tente d’afficher des gestes forts, mais se contente d’accélérer son calendrier. Sa politique économique va se durcir.

Erwan Manac'h  • 12 décembre 2018 abonné·es
Smic, CSG… gare à l’enfumage
© photo : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

En agitant, lundi 10 décembre, « une augmentation de 100 euros par mois » pour les smicards et une annulation des prélèvements supplémentaires sur les retraites modestes, Emmanuel Macron a en réalité enrobé des annonces déjà connues, des mesures automatiques avec quelques demi-renoncements. Le bénéfice pourrait être bien réel pour une partie des Français, mais l’application de ces annonces reste pour le moins floue et leur financement fera de nombreux perdants.

Vraie-fausse hausse du
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)