Chanter les réalités sociales

Du rock au rap, du punk à la techno, l’histoire des musiques populaires est faite de sentiers sinueux où chaque génération réinvente sa résistance aux impératifs commerciaux et à la domination de l’establishment.

Véronique Servat  • 9 janvier 2019 abonné·es
Chanter les réalités sociales
© photo : WERTHER SANTANA/Agência Estado/AFP

À quoi servirait une histoire populaire du rock ? Nos luttes et nos rêves, selon l’expression de Michelle Zancarini-Fournel, ont vibré aux rythmes des musiques populaires. Depuis la fin des sixties, de Jimi Hendrix au « Fortunate Son » de Creedence Clearwater Revival, le rock a électrifié les mobilisations contre la guerre du Vietnam. Au cours de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)