Labourer la bourrée

La terre et la Terre sont au cœur de la 22e édition du festival Vivat la danse !, qui promeut une « écologie des corps et de la vie ».

Située au nord de la France, tout près de la Belgique, la ville d’Armentières abrite le Vivat, scène conventionnée d’intérêt national, dont l’éclectique ligne artistique traduit un intérêt soutenu pour le champ de la création chorégraphique, via notamment le festival Vivat la danse ! Se déployant dans divers lieux de la région Hauts-de-France, l’édition 2019 arbore un intitulé tout aussi exclamatif : « Terre ! » « Pour une écologie des corps et de la vie », est-il précisé dans l’édito de la brochure du festival.

La terre et par extension le territoire sont ainsi les deux notions, si prégnantes dans le monde actuel, qui sous-tendent et traversent tout le programme. Celui-ci démarre avec D’à côté, la dernière création en date de Christian Rizzo. Destinée aux enfants comme aux adultes, la pièce fait advenir sur scène un monde mystérieux à l’atmosphère onirique, traversé par des figures fantasmagoriques, et ouvre grand l’imaginaire. Son éclat suggestif résulte en particulier du travail très sophistiqué sur les lumières et les sons, comme à l’accoutumée chez Rizzo. Composante essentielle de cette rêverie sensorielle, la musique est l’œuvre de Puce Moment, duo formé par les multi-instrumentistes Nicolas Devos et Pénélope Michel.

Dans le cadre du festival, Puce Moment présente également O.R.G., création conçue spécialement pour le Café des Orgues, à Herzeele. Cet estaminet où l’on trinque et où l’on tangue se démarque grâce à ses trois imposants orgues mécaniques construits durant la première moitié du XXe siècle. Fascinés par ces majestueux instruments, Nicolas Devos et Pénélope Michel ont élaboré pour eux une partition originale, largement répétitive. Jouée par des automates actionnant les orgues, leur musique tendue vers la transe entre en résonance avec des danses qui dérivent de la bourrée auvergnate : un alliage pour le moins détonant !

Il reste 52% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.