L’émancipation, c’est (aussi) du boulot !

Face aux nouvelles formes de travail et à la précarité, les coopératives peuvent apporter des réponses fondées sur la solidarité.

Le monde du travail semble traversé d’aspirations paradoxales : il serait impossible de gagner correctement sa vie tout en exerçant une activité qui a du sens, de bénéficier d’un bon niveau de protection sociale tout en travaillant dans un cadre démocratique, ou encore de changer de métier tous les cinq ans (voire d’en exercer plusieurs) tout en gardant du temps pour d’autres activités. Pourtant, la réconciliation de ces aspirations dessine un horizon d’émancipation. Si celui-ci reste largement impensé, il n’en est pas pour autant impensable, à condition de prendre le temps de remettre sur l’établi la notion même de travail, la définition de l’emploi et leur articulation avec les autres sphères de la vie.

C’est ce chantier que mettent en œuvre aujourd’hui de multiples expériences de collectifs de travail. Sous forme associative, coopérative ou sans forme juridique, une myriade de collectifs cherchent à réinventer le travail et, à travers lui, notre manière de « faire société ». Parmi ces expériences, peu visibles sur la scène médiatique et dans l’arène politique, les coopératives d’activité et d’emploi (CAE) nous semblent expérimenter un futur désirable du travail. Elles s’emploient à faire exister dès aujourd’hui, dans un univers de contraintes, un champ des possibles.

Une des spécificités du mouvement des CAE est de rassembler des activités économiques autonomes issues de secteurs d’activité très variés. À Coopaname, par exemple, des informaticiennes et des jardiniers échangent au quotidien sur leurs difficultés d’organisation ou leurs interrogations sur leur modèle économique avec des menuisières ou des formateurs.

Il reste 63% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Réinventer les possibles

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents