Valence en jaune, en masse et dans le calme

La ville était en état quasi insurrectionnel avant la manifestation de gilets jaunes du 2 février.

Panique à Valence : la ville était en état quasi insurrectionnel avant la manifestation de gilets jaunes du 2 février. Les autorités se préparaient à accueillir entre 6 000 et 10 000 mobilisés, ce qui aurait fait de l’événement le plus grand rassemblement de gilets jaunes en région. Lyon Capitale annonçait des « mesures de sécurité exceptionnelles ». La ville « se barricade », résumait un reportage de Soir 3. Le Dauphiné libéré redoutait un « samedi noir » avec un potentiel de « 1 000 casseurs ». Marchés…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.