Dans le corps du texte

Atypique, le festival Concordan(s)e présente des créations élaborées et interprétées en duo par des chorégraphes et des écrivains.

Jérôme Provençal  • 27 mars 2019 abonné·es
Dans le corps du texte
© photo : Pleg 92’, duo à tonalité burlesque du chorégraphe Philippe Lafeuille et de l’écrivaine Elitza Gueorguieva.crédit : Fanny Adler

Dans la jungle de plus en plus touffue des festivals de danse, Concordan(s) e – créé en 2007 et dirigé par Jean-François Munnier – se distingue par l’originalité de son principe. Celui-ci consiste à faire se rencontrer un écrivain ou une écrivaine et un ou une chorégraphe (ne se connaissant pas au préalable), afin qu’ils conçoivent et interprètent ensemble une pièce de danse avec texte d’environ 30 minutes. Chaque année, plusieurs créations prennent ainsi forme et sont présentées dans divers lieux pendant plusieurs

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Spectacle vivant
Temps de lecture : 3 minutes