« La désobéissance civile peut fédérer »

La chercheuse Sylvie Ollitrault relève qu’une nouvelle génération rend très concret le combat climatique, qui n’agit pas en opposition aux gilets jaunes.

Vanina Delmas  • 20 mars 2019 abonné·es
« La désobéissance civile peut fédérer »
© photo : À la marche des jeunes pour le climat, le 15 mars à Paris.crédit : Benjamin Mengelle/AFP

Chargée de recherche en sciences politiques au CNRS, Sylvie Ollitrault décrypte les mécanismes des mobilisations environnementales et leur rôle sur la politisation des militants. Elle observe avec optimisme les mouvements pour le climat issus de la jeunesse mondiale ces dernières semaines, mais reste plus prudente sur une potentielle convergence des luttes immédiates avec le mouvement des gilets jaunes en France, malgré les revendications plus engagées vers plus de justice climatique et sociale.

Quelles leçons retenez-vous des grèves pour le climat orchestrées par des jeunes de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes