« Les inégalités hommes/femmes restent gigantesques »

Trois femmes de générations différentes témoignent de leur engagement féministe.

Agathe Mercante  • 6 mars 2019 abonné·es
« Les inégalités hommes/femmes restent gigantesques »
© photo : Manifestation place de la République à Paris, le 29 septembre 2018 contre les violences sexistes et sexuelles.crédit : Denis Meyer/AFP
Camille Aumont Carnel

22 ans, auteure de la page Instagram « Je m’en bats le clito » (1), qui a 145 000 abonnés.

Je m’inscris dans une continuité, pas dans une rupture. Mon engagement se poursuit dans les valeurs d’égalité qu’on m’a inculquées dès la naissance. Sur mon compte Instagram, j’essaie de briser les tabous autour de la sexualité des femmes. J’en parle comme j’en parlerais à mes copines. Je le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes