Dossier : Domination masculine : Ça ne passe plus

« Les inégalités hommes/femmes restent gigantesques »

Trois femmes de générations différentes témoignent de leur engagement féministe.

Camille Aumont Carnel 22 ans, auteure de la page Instagram « Je m’en bats le clito » (1), qui a 145 000 abonnés. Je m’inscris dans une continuité, pas dans une rupture. Mon engagement se poursuit dans les valeurs d’égalité qu’on m’a inculquées dès la naissance. Sur mon compte Instagram, j’essaie de briser les tabous autour de la sexualité des femmes. J’en parle comme j’en parlerais à mes copines. Je le fais avec amour et bienveillance, mais avec punch. Les longs discours et les leçons de morale peuvent…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents