« M », de Yolande Zauberman : Maudite communauté

Dans M, Yolande Zauberman suit un jeune homme de retour au sein de la cité juive orthodoxe où il a été violé durant toute sa jeunesse.

Christophe Kantcheff  • 19 mars 2019 abonné·es
« M », de Yolande Zauberman : Maudite communauté
© crédit photo : New Story

Le sourire qui illumine son visage ne le quitte presque jamais. Menahem est là, plein cadre, il se met à chanter de sa voix harmonieuse des airs liturgiques juifs. Le beau jeune homme est filmé par Yolande Zauberman, le plus souvent de nuit. Mais c’est une nuit urbaine. Les ténèbres vers lesquelles Menahem nous entraîne sont bien plus sombres. Le titre, M, est une allusion évidente au film de Fritz

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes