Dossier : Domination masculine : Ça ne passe plus

Machisme et entre-soi : l’éternel masculin

Combat féministe après combat féministe, loi après loi, génération après génération, les mécanismes de la domination masculine s’adaptent et se perpétuent (presque) sans obstacles. Ultime avatar, cette « Ligue du LOL ».

Ils porteraient le haut-de-forme et fumeraient le cigare assis dans des fauteuils club que ça ne jurerait pas plus. L’affaire – ou le scandale – de la Ligue du LOL, du nom de ce groupe Facebook (1) créé en 2009 et composé de jeunes journalistes, publicitaires et communicants essentiellement masculins qui, durant trois ans, ont harcelé blogueuses, blogueurs et futures journalistes sur Twitter, a remis en lumière une pratique bien connues des sociologues. Qu’on les appelle gentlemen’s clubs ou plus récemment…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents