« Meltem » : Identités croisées

Dans Meltem, premier film du Franco-Grec Basile Doganis, un trio d’amis français débarque sur l’île de Lesbos.

Christophe Kantcheff  • 12 mars 2019 abonné·es
« Meltem » : Identités croisées
© crédit photo : jour2fete distribution

Ce pourrait être un film de flirts de vacances avec trois post-ados : une fille, Elena (Daphné Patakia), deux garçons, Nassim (Rabah Naït Ouffela) et Sekou (Lamine Cissokho), draguant sur les plages grecques. Un tel film aurait existé il y a quinze ou vingt ans. Mais Meltem se déroule de nos jours sur l’île de Lesbos. À peine les trois amis ont-ils débarqué qu’ils s’étonnent de la présence des tentes innombrables et abris de fortune des réfugiés qui viennent de traverser la Méditerranée.

À la découverte de cette situation s’ajoute

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes