« Qui m’aime me suive », de José Alcala : Un petit air de liberté

Dans Qui m’aime me suive, une comédie sentimentale de José Alcala, des personnages vieillissants s’émancipent des autres et d’eux-mêmes.

Gilbert, Simone, Étienne. Ils ont la soixantaine, se connaissent depuis lurette, les deux premiers sont mari et femme, tandis qu’Étienne est l’amant de Simone et l’ami de Gilbert. En quelques plans, la situation initiale du trio de Qui m’aime me suive est posée. Ce à quoi il faut ajouter qu’entre Simone et Gilbert le temps a fait son œuvre, ce dernier ayant cédé sur ses engagements de jeunesse mais pas sur son autoritarisme ou sa mauvaise humeur, et vivant mal l’abandon de son métier de mécanicien dû à la mauvaise gestion de son garage. D’où le besoin d’air qu’éprouve sa femme…

Malgré cette entrée en matière, Qui m’aime me suive ne s’engage pas sur la voie du drame. Gilbert le ronchon a quelque chose de comique dans son égoïsme et sa mesquinerie. Tandis qu’il émane de Simone de la fantaisie et de la gourmandise, y compris lors de leurs disputes. On est loin des confrontations haineuses du vieux couple du Chat, le film de Pierre Granier-Deferre, même si le niveau des duettistes Gabin-Signoret est atteint par Daniel Auteuil et Catherine Frot, interprètes complices de Gilbert et Simone. Ces deux grands comédiens, auxquels il faut adjoindre, sous les traits d’Étienne, Bernard Le Coq, parfait en fantasque ex-baba cool, délivrent leur partition à la perfection, comme le feraient des stradivarius qui auraient gardé leur humilité d’instrument. Ils sont essentiels dans le plaisir que procure Qui m’aime me suive.

Il reste 52% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents