Baisse d’impôts contre justice fiscale et climatique

L’objectif du gouvernement est de financer la baisse des impôts par une diminution des dépenses.

La principale conclusion tirée par Édouard Philippe du « grand débat » est que la préoccupation majeure des Français·e·s est le niveau excessif des impôts. Selon le Premier ministre, la société serait paralysée par des prélèvements obligatoires exorbitants. L’objectif prioritaire du gouvernement doit donc être de baisser les impôts. C’est là une interprétation pour le moins biaisée ! En réalité, les multiples débats « off », non contrôlés par le pouvoir politique, ont d’abord mis en avant la justice fiscale, c’est-à-dire la répartition inégalitaire des impôts, et non leur niveau excessif. La position de Macron et Philippe est sous-tendue par une vision idéologique (néolibérale) selon laquelle l’impôt et les cotisations sociales sont d’abord une charge pour les entreprises et les particuliers qui – en tant que telle – doit être réduite au maximum (c’est l’optimisation fiscale). Selon cette vision, la baisse de l’impôt amène une augmentation des revenus et des profits qui stimulera l’investissement et l’emploi. Cette vision est contredite par les faits, comme le montre le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), instauré sous le quinquennat Hollande. Pérennisé par Macron, le CICE représente une baisse des charges fiscales et sociales des entreprises de 42 milliards d’euros en 2019, qui augmente d’autant le déficit public. Selon les rapports du comité d’experts chargé d’évaluer le CICE, ce cadeau a pour effet d’augmenter leurs profits, mais n’a pas d’impact significatif sur l’investissement, les exportations et l’emploi.

Il reste 52% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décote, départ à 64 ans, valeur du point… On vous dit tout sur la réforme des retraites

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents