Israël : Axa, un début de désinvestissement

La campagne BDS s’est félicitée le 18 avril de la vente par une filiale d’investissement d’AXA de toutes ses parts dans le capital du fabricant d’armes israélien Elbit Systems.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le géant de l’assurance AXA a-t-il amorcé un désinvestissement en Israël ? La campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui milite contre la colonisation des territoires palestiniens, s’est en tout cas félicitée le 18 avril de la vente par une filiale d’investissement d’AXA de toutes ses parts dans le capital du fabricant d’armes israélien Elbit Systems. Une entreprise tristement célèbre pour avoir fourni à l’armée israélienne, qui en fait usage contre les populations civiles palestiniennes, des armes à sous-munitions interdites par le droit international, et des obus au phosphore blanc. 

La décision a été prise fin décembre 2018, mais sa signification a été confirmée la semaine dernière, indique BDS dans un communiqué, AXA affirmant « ne plus vouloir investir dans des producteurs d’armes à sous-munitions »

Si BDS se félicite de cette décision, l’ONG regrette cependant que ce désinvestissement ne s’étende pas à cinq banques israéliennes qui financent des activités illégales d’occupation militaire et de colonisation de l’Etat israélien. BDS rappelle qu’une campagne de pétition lancée en avril 2018 par SumOfUs (dont BDS est membre) avait recueilli « plus de 140 000 signatures en soutien à la mobilisation Stop Assistance to Israël Apartheid ».


Haut de page

Voir aussi

Décote, départ à 64 ans, valeur du point… On vous dit tout sur la réforme des retraites

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents