Israël : Axa, un début de désinvestissement

La campagne BDS s’est félicitée le 18 avril de la vente par une filiale d’investissement d’AXA de toutes ses parts dans le capital du fabricant d’armes israélien Elbit Systems.

Denis Sieffert  • 21 avril 2019
Partager :
Israël : Axa, un début de désinvestissement
© crédit photo : JOEL SAGET / AFP

Le géant de l’assurance AXA a-t-il amorcé un désinvestissement en Israël ? La campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui milite contre la colonisation des territoires palestiniens, s’est en tout cas félicitée le 18 avril de la vente par une filiale d’investissement d’AXA de toutes ses parts dans le capital du fabricant d’armes israélien Elbit Systems. Une entreprise tristement célèbre pour avoir fourni à l’armée israélienne, qui en fait usage contre les populations civiles palestiniennes, des armes à sous-munitions interdites par le droit international, et des obus au phosphore blanc. 

La décision a été prise fin décembre 2018, mais sa signification a été confirmée la semaine dernière, indique BDS dans un communiqué, AXA affirmant « ne plus vouloir investir dans des producteurs d’armes à sous-munitions »

Si BDS se félicite de cette décision, l’ONG regrette cependant que ce désinvestissement ne s’étende pas à cinq banques israéliennes qui financent des activités illégales d’occupation militaire et de colonisation de l’Etat israélien. BDS rappelle qu’une campagne de pétition lancée en avril 2018 par SumOfUs (dont BDS est membre) avait recueilli « plus de 140 000 signatures en soutien à la mobilisation Stop Assistance to Israël Apartheid ».

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban