« La répression vise à dépolitiser les revendications »

Pour Vanessa Codaccioni, la criminalisation des militantismes conduit à un grave affaiblissement de l’État de droit.

Olivier Doubre  • 3 avril 2019 abonné·es
« La répression vise à dépolitiser les revendications »
© crédit photo : Laure Boyer / Hans Lucas / AFP

Spécialiste de la répression étatique (1), Vanessa Codaccioni publie une étude sur les politiques répressives et la criminalisation croissante des différentes formes de contestation politique. Ou comment la police, la justice et l’administration n’ont de cesse de dépolitiser les prises de parole et actions revendicatives pour poursuivre et réprimer leurs auteurs comme des délinquants. Jusqu’à les « assimiler au terrorisme le plus meurtrier » et, surtout, dénier toute légitimité aux types de confrontation que le pouvoir n’estime pas « pensables » politiquement, ou n’appartenant pas au champ du politique tel qu’il le délimite.

En introduction de votre livre, vous écrivez qu’« il ne se passe [plus] un jour sans qu’un événement ne vienne rappeler la confrontation quotidienne des militantes et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

Manif du 31 janvier : dispositif policier en légère augmentation à Paris
Manifestation • 31 janvier 2023

Manif du 31 janvier : dispositif policier en légère augmentation à Paris

Pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le dispositif policier de la manifestation parisienne se renforce légèrement comparé à celle du 19 janvier avec plus de 3 000 agents.
Manifestation du 19 janvier à Paris : la fiche interne qui dévoile le dispositif policier
Manifestation • 19 janvier 2023

Manifestation du 19 janvier à Paris : la fiche interne qui dévoile le dispositif policier

D’après les notes internes de la Préfecture de Police consultées par Politis, plus de 2 000 membres des forces de l’ordre vont encadrer la manifestation du 19 janvier contre la réforme des retraites.
Par Maxime Sirvins
« Il y a une criminalisation de l’action politique »
Entretien • 11 janvier 2023 libéré

« Il y a une criminalisation de l’action politique »

L’avocat pénaliste Raphaël Kempf navigue de la défense d’activistes à celle de personnes accusées de terrorisme. Ardent défenseur des libertés publiques, il n’a de cesse de dénoncer la résurgence des lois « scélérates » dans notre droit moderne, mêlant justice et politique.
Par Nadia Sweeny
Exclu Politis / Violences policières : toujours plus de mis en cause et toujours moins de poursuites
Forces de l'ordre • 22 décembre 2022

Exclu Politis / Violences policières : toujours plus de mis en cause et toujours moins de poursuites

Politis a obtenu les chiffres inédits du traitement judiciaire des violences policières de 2016 à 2021. Ils montrent l’explosion du nombre de mis en cause (+ 57 %) et mettent en avant un traitement judiciaire favorisé par rapport à la population générale. Analyse.
Par Nadia Sweeny